© 2006 Aude & Benoît. All rights reserved.

Activités culturelles

Mousson ou pas, l’intérêt de McLeod Ganj réside principalement dans la rencontre avec les Tibétains. De nombreuses activités (méditation, cours de philosophie tibétaine, bénévolat) s’offrent au voyageur, qu’il soit de passage pour une semaine, un mois ou un an. Pour s’en rendre compte, il suffit de consulter le petit journal local, Contact. On y trouve des nouvelles concernant la communauté, des annonces (pour du bénévolat, des cours divers) et des publicités pour les principaux restaurants du village. Indispensable.

Nous décidons de nous renseigner en premier lieu sur les cours de méditation et de philosophie bouddhiste. Il y a des ateliers à des dates précises, il faut donc être organisé. Nous faisons donc le tour des centres de méditation (belle promenade à l’extérieur du village), mais ils ne proposent rien en ce moment. Le Dalaï Lama ne donnera malheureusement pas d’enseignement pendant notre séjour, mais après notre départ, mi-août. Il a dû annuler tous ses déplacements à l’étranger, sur conseil de son médecin.

Durant notre promenade, Aude se fait attaquer par un singe. Ils sont tous en meute autour d’un chorten, agités à notre vue car ils sont accompagnés de leurs petits. Ils s’énervent, ils grondent. Aude essaie de passer devant eux et l’un d’entre eux la course et lui agrippe le sac. Heureusement, une dame est là et les chasse avec son parapluie ! Quelle aventure. Benoît en aura lui aussi une similaire, dans la rue, lorsqu’un singe lui montrera les dents d’un air peu rassurant ! Moralité de l’histoire : toujours se munir d’un parapluie. On ne sait jamais quand il va pleuvoir et cela peut être utile en cas d’attaque. Nous allons de ce pas en acheter deux au petit Tibetan Market, qui ne vend presque exclusivement que des parapluies.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée sur le site.
Champs obligatoires:*

*

cinq × 3 =