© 2006 Aude & Benoît. All rights reserved.

Dharamsala

Nous ne sommes pas bouddhistes mais nous nous intéressons à cette philosophie qui prône la non-violence, la compassion, un attachement à la tradition allant de paire avec une ouverture avertie sur le monde occidental. Nous apprécions le Dalaï Lama et sa détermination dénuée de tout intérêt personnel ou politicien ; nous sommes fascinés par l’engagement monastique massif de cette population et par son ouverture d’esprit.

C’est pourquoi nous avons décidé d’aller à Dharamsala. Ce n’est pas un lieu très propice au tourisme, il n’y a pas grand chose à voir dans le coin. On y va pour la rencontre avec les tibétains et pour apporter une contribution à leur cause. Le village de McLeod Ganj est tout petit, on s’y sent tout de suite à l’aise. Pas de taxi ni de rickshaw à prendre, on se déplace à pied.

Notre expérience y a été au-delà de nos attentes, notamment grâce aux rencontres faites pendant les cours de conversation anglaise que nous avons donné et ceux, de philosophie bouddhiste et de cuisine tibétaine, que nous avons pris. La douceur dont font preuve les tibétains, leur optimisme et leur ouverture d’esprit laisse en nous des traces indélébiles. Nous parrainons depuis notre retour Palden, un petit garçon qui vit avec son père à McLeod et qui va à l’école au Tibetan Children’s Village. Nous y retournerons donc pour lui rendre visite.

Tashi Delek !

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée sur le site.
Champs obligatoires:*

*

deux × quatre =