Lekir

Grâce à nouveau aux services de Wangchuk, nous organisons une journée dédiée à la visite de monastères plus lointains, au Nord de Leh. Les français que nous avions rencontrés pendant le trek nous ont donné quelques tuyaux concernant ceux à ne pas manquer. Ils en avaient même visité un qui n’était pas mentionné par les guides, grâce aux suggestions d’un Indien. Nous donnons donc rendez-vous à Tashi tôt le matin. A la guest house, la sœur de Sonam, qui enseigne l’anglais dans une école à 30 km de là, nous demande si nous pouvons l’avancer jusqu’à la gare routière. Nous attendons un peu Tashi, qui a du retard, et partons tous ensemble à bord de son van.

IMG_1625

La route est longue jusqu’à Lekir. Lorsqu’elle se transforme en piste, ça ballotte sec. Nous aurions dû prendre un 4 x 4… Nous prenons deux femmes en stop, pratique très répandue dans cette région où les distances sont grandes. Le monastère, datant des XIè et XIIe siècles, est construit sur une colline. Il y a des champs en contre-bas. De la route, on voit ce qui semble être une immense statue de bouddha dorée, en plein air.

IMG_1636

Nous visitons l’intérieur du monastère. Les bâtiments sont très vieux, mais les couleurs toujours aussi belles (blanc et rouge). Il y a un petit musée très intéressant sur l’histoire du Ladakh, avec des pièces archéologiques. Nous visitons également la bibliothèque. Ouvrages centenaires, rectangulaires, comme de longues briques, non-reliés et enveloppés de tissus coloré, empilés sur des étagères à portes vitrées.

IMG_1622

Dehors, la vue est superbe. Sur un parvis trône le bouddha que nous avions aperçu depuis la route. Il est immense et se détache majestueusement du ciel d’un bleu pur. Nous passons du temps à l’admirer. Il est rare de voir une statue de cette taille à l’extérieur.

IMG_1632

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée sur le site.
Champs obligatoires:*

*

dix-neuf − neuf =