Lieux à visiter

Le lieu principal d’activité de McLeod est le complexe temple-résidence du Dalaï Lama (en parallèle avec celui qui comprend la bibliothèque et le parlement). Nous avons mis un moment à le trouver, au gré des indications plus ou moins précises, alors qu’il n’est en fait qu’au bout d’une des rues principales, la bien nommée Temple Road… On y découvre deux temples juxtaposés, avec de grandes terrasses tout autour. C’est là que les cérémonies se déroulent. Nous avons la chance de séjourner à McLeod pendant un jour férié, ayant à voir avec les tours de roue du dharma. Chants des moines toute la journée, les laïcs sont à l’extérieur, sur les terrasses couvertes, assis sur des coussins et faisant tourner leurs moulins à prières tout en discutant. Certains sont âgés, on ne peut s’empêcher de penser à tout ce qu’ils ont vécu, depuis l’invasion de leur pays en 1949-50.

IMG_1861

Les deux temples sont modernes, mais richement décorés. Fresques murales étonnantes de minutie. Trône doré et sculpté. Offrandes en nature (paquets de gâteaux etc.) sur les étagères. Dans l’une des salles, un mandala sous verre. Il sera détruit lors d’une cérémonie spéciale. Des lamas vêtus de jaune et d’une haute coiffe sont rassemblés dans le petit temple, pour une cérémonie à part. Nous ne savons pas très bien ce qui les différencie de ceux en toge rouge… ils ont l’air d’avoir plus de grade…

IMG_1845

Par jour de beau temps, rien ne vaut une promenade rituelle autour de la résidence du Dalaï Lama. Promenade à effectuer dans le sens des aiguilles d’une montre, bien entendu. La résidence se trouve en fait au cœur d’un parc. Tout le long du chemin sont disposées des pierres sculpté et peintes. Moment serein et agréable, plus mouvementé à la fin : nous arrivons devant un grand moulin à prières qu’un groupe de gens est en train d’essayer de remettre sur son axe. Benoît va les aider. Il faut soulever le cylindre (qui pèse extrêmement lourd : il est en métal et est rempli de rouleaux de papiers où sont imprimés les prières) et remettre le pied (ridiculement petit) dans le trou. Ils sont une dizaine, moines et laïcs, à tirer et pousser. Un Indien qui paraît s’y connaître donne des conseils. Ils y arrivent enfin. Il faut ensuite déblayer les briques qui avaient été glissées en dessous du moulin pour le maintenir. Tout le monde est content. Benoît a même gagné le droit d’aller se laver les mains dans les logements des moines !

IMG_1909

Dans le complexe du temple se trouve le très petit mais très beau Tibet Museum, qui retrace les principaux moments de l’histoire du Tibet. Photographies d’archive, le tout reproduit sur de grands panneaux. Le musée a été financé par des dons et est très moderne, très bien agencé et éclairé.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée sur le site.
Champs obligatoires:*

*

10 − cinq =