© 2006 Aude & Benoît. All rights reserved.

Note météorologique

En juillet et en août, nous le savions, le temps est à la pluie à McLeod et aux alentours. Les périodes d’accalmie se traduisent par une brume épaisse et les orages sont parfois violents. Entre les deux, il pleut souvent, par averses diluviennes. Le parapluie est donc indispensable. Et, surtout, il vaut mieux se balader avec des chaussures ouvertes ou même en tongs : Benoît l’a appris à ses dépends. Lors d’une averse, la rue s’est transformée en ruisseau. Benoît, qui rentrait d’un cours, était en chaussures de rando… L’eau boueuse est entrée dans ses chaussures : pas moyen de les sécher pendant la semaine de notre séjour. Elles ont fini de sécher en France !

Un jour – un seul – nous avons eu droit à un ciel parfaitement bleu. D’où a bien pu venir cette amélioration inespérée et éphémère ? En tout cas, nous en avons bien profité. En premier lieu, nous avons enfin pu sortir de l’enveloppe cotonneuse de la brume qui bouchait la vue et découvrir l’immense panorama qui s’offrait à nous depuis les terrasses. L’impression de se trouver entre montagnes et tropiques se confirme. L’endroit est méconnaissable une fois découvert. Mais nous aimons bien l’ambiance brumeuse, même si les averses et l’humidité sont parfois insupportables.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée sur le site.
Champs obligatoires:*

*

2 + seize =