© 2006 Aude & Benoît. All rights reserved.

Touristes indiens

Les beaufs sont partout, y compris dans la classe moyenne indienne ! Dès qu’ils ont un peu d’argent, on dirait que les Indiens l’investissent dans le clinquant : grosse voiture qui ne passe pas dans les ruelles, chemises ouvertes et chaînes en or qui brille, musique à fond. Ils jettent leurs déchets par terre alors que les Tibétains, qui ont une conscience écologique et civique, travaillent à garder l’endroit propre. Ils se déplacent en famille et veulent prendre les occidentaux en photo, pour une raison qui nous paraît obscure… Juste retour de bâton ? C’est nous, dans ces cas-là, qui nous sentons comme des animaux exotiques dans un zoo… Lorsqu’on refuse, ils insistent en disant  » ‘allo, one snap! ». Les enfants disent  » ‘allo, ‘allo » en tendant leur appareil photo comme les petits mendiants des grandes villes en tendant la main… étonnant télescopage…

Notre ami Gulshan, de Delhi, nous a confirmé récemment que c’était l’attrait de l’incongru, de l’exotique et de l’inattendu qui poussait les Indiens à nous prendre en photo. Plus tard, lorsqu’ils montreront leur album à leurs amis, ils pourront dire qu’ils ont rencontré un étranger sur leur route. Rien de mal intentionné ou de cynique derrière tout cela, donc. Mieux vaut le prendre avec humour et se prêter à la mise en scène !

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée sur le site.
Champs obligatoires:*

*

20 − 4 =