Happy New Year !

Mais, alors, nous direz-vous, qu’est-ce que vous avez fait pour le jour de l’an ?! On a été voir le feu d’artifice, bien sûr !! Il est réputé comme étant l’un des plus beaux du monde, et on n’a pas été déçus (Aude l’avait vu pour le passage à l’an 2000, donc elle pensait que, pour 2012, ce serait moins impressionnant… que nenni !). Le truc avec le feu d’artifice de Sydney, c’est qu’il est visible de tout le pourtour du port (depuis le centre ville et quelques banlieues côtières) mais que tout le monde s’y presse pour être aux premières loges. Organisés comme ils le sont, les Australiens se pointent aux lieux stratégiques douze heures à l’avance (on se croirait à un concert de Madonna) et y passent la journée, armés de tonnes de saucisses et de litres d’alcool. Vous imaginez le résultat en fin de journée… Nous, on avait moyennement envie de passer la journée sous le cagnard à ne rien faire (et, avec Samuel, ça aurait de toutes façons été impossible). Mais le risque d’arriver dans la soirée, c’est que les flics aient fermé l’accès à certains endroits bondés (en particulier dans le centre) et que les autres soient plein de gens avinés. Et, pour couronner le tout, il y a deux feux d’artifices : celui de 21h, familial, et celui de minuit, où ils sortent le grand jeu.

Bref, on a pas mal tergiversé. Ce qui était sûr, c’est qu’il fallait qu’on y aille : on ne pouvait pas rater ça. Après mûre réflexion, on s’est dit qu’on irait voir celui de minuit, mais qu’on s’y pointerait peu de temps avant et qu’on verrait bien ce qui se passerait. Quand celui de 21h commence à claquer, Benoit sort pour voir si on ne peut pas le voir de chez nous (on est quand même un peu en hauteur). Mais non, rien à faire, il faudra se déplacer. Il ressort plus tard et rencontre un gars avec une poussette qui en revient et lui indique un endroit calme pour assister au spectacle loin de la grosse foule. Du coup, on part un peu après 22h. Bien sûr, Samuel était couché. On le transvase ni vu ni connu dans le porte-bébé, et il continue sa nuit. On marche un bout de temps et on arrive dans un parc en front de mer. On n’est pas les seuls, il y a plein de gens qui pique-niquent, mais l’ambiance est cool. L’endroit est agréable et on a une vue dégagée. Mais pas de vue sur le pont ni sur l’opéra… Là, en faisant la queue pour acheter un cornet de glace (!), Aude entend un gars du coin expliquer à un touriste comment avoir the vue. Ni une ni deux, on suit le touriste informé et on se retrouve dans un quartier résidentiel, en haut d’une colline avec, en contre-bas le port, l’opéra et le pont !

Il n’y a pas trop de monde, quelques familles indiennes, des couples et des photographes qui ont installé leurs trépieds. On s’assoit au milieu de la rue, coupée pour l’occasion. Samuel se réveille mais ne râle pas (pour une fois !), il regarde un peu partout et reste tranquille.

On n’a que 3/4 d’heure à attendre. Avant le début du spectacle, il se rendort comme une fleur et ne bouge pas d’un pouce quand toute la ville entonne le compte à rebours et hurle « Happy New Year! », ni même quand ça commence à péter de tous les côtés (on a bien peur qu’il soit le genre de personne à qui il faut trois réveils et la musique à fond pendant une demi-heure pour les tirer du sommeil le matin…).

Le spectacle dure un petit quart d’heure, mais on en prend plein les yeux. Les feux sont lancés de plusieurs endroits (sur des gratte-ciels, sur le pont, aux deux extrémités du port), ce qui donne l’impression que toute la ville s’embrase. Il y a une variété de formes et de couleurs impressionnante. Le pont joue le rôle principal et est vraiment un atout extraordinaire qui fait une grande partie du charme : ça explose, ça descend en cascade le long de ce grand arc métallique. Et le bouquet final.. à couper le souffle !

Donc voilà, avec un peu de retard (on n’a pas de connexion internet chez Lara) : BONNE ANNEE et meilleurs voeux pour 2012 ! Que cette année soit colorée, explosive, pétaradante et vous émerveille tous.

2 Comments

  1. SUE A

    It’s time to roll out the Usual Suspects , so , here we go :
    For 2012 , et plus si affinités , here’s wishing you ………….. ( Hitchcockian suspense ………………. ) :
    Good Health , Happiness , Love , Peace & Joy ….. for you & all those you love .
    Lotsaluv Sue XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

  2. Steph

    Belle et heureuse année à tous les trois mes bequets !!
    A Montpel, nous n’avons pas à nous plaindre côté temps, il fait vingt degrés un jour sur deux !! Et j’exagère à peine !!
    Continuez à bien profiter de votre beau voyage !
    I miss you !!
    Gros bisous !
    Moth