Navajo Nation & Menu du jour

Navajo Nation

La région de Monument Valley est la terre des Navajo. On n’a pas encore trop compris à quel point ils étaient autonomes pour gérer leurs affaires, mais les parcs sont à eux et ils y vivent. Tout autour, les boutiques et restaurants sont aussi gérés par eux, on est dans une enclave. Ils vivent dans des petites maisons en préfa, ou des mobile-homes ou carrément des caravanes. Là, à la limite, on se dit que c’est assez proche de leur habitat traditionnel (le hogan, sorte de hutte recouverte de torchis) et que c’est peut-être pas plus mal. On s’aperçoit vite en revanche qu’ils ont l’air de vivre dans un entre-deux étrange, mi-traditionnel, mi-moderne, à l’écart mais intégré (nombre d’entre eux se sont engagés dans l’armée américaine et en sont très fiers).

Ce qui est sûr c’est qu’ils n’ont pas l’air de rouler sur l’or. La plupart de ceux que l’on croise sont obèses et n’ont pas l’air super épanouis. La vente d’alcool est interdite sur leurs terres… ça en dit long sur les ravages qui ont dû être faits… Les « villages » sont un amas de bicoques au bord de la nationale. Le « centre » se compose d’une station-service (qui fait aussi poste, laverie et superette. C’est là où tout le monde se retrouve) et de quelques églises (on est aux USA !).

Ca, c’est pour le revers de la médaille. Mais il semble exister un côté plus positif. Les gens (surtout les plus vieux), parlent encore leur langue (ce n’est pas du folklore). Ils vivent au coeur de la nature, certains même carrément à l’écart de la société américaine, et continuent les activités pastorales de leurs ancêtres.  On sent le poids du passé, mais d’un autre côté ils ont su se battre pour récupérer certaines de leurs terres et continuer à vivre, en parallèle des institutions fédérales. Monument Valley, l’un des hauts lieux du tourisme américains, est quand même entièrement géré par les Navajo, et c’est pas rien…

 

Menu du jour

Petit déjeuner. Benoit commence fort sa visite chez les Navajo, avec un burrito (galette de blé) fourré aux oeufs, chili con carne, poivrons, bacon, recouvert de fromage et d’une sauce à la viande et aux légumes ! Aude fait plus classique mais tout aussi gras : bacon and eggs.

Déjeuner. Benoit continue sur sa lancée avec un taco Navajo : du fry bread (spécialité Navajo : sorte de beignet plat de la taille d’une pizza) garni de chili, salade (un peu de verdure quand même !), fromage. Aude passe son tour.

Dîner. Benoit continue sa thématique « light » avec un burger et des frites (Aude prend l’option végétarienne). Rien de tel avant d’aller se coucher…