Oz, nous voilà

(Oz, c’est le diminutif que les Australiens donnent à leur pays. Référence au pays derrière l’arc en ciel…)

Réveil en fanfare à 4h du mat’ pour prendre l’avion pour Melbourne. Samuel, qu’on pensait embarquer au dernier moment dans le porte-bébé, nous entend nous préparer mais reste tranquille à babiller dans son lit. Car oui, il « parle » maintenant. Depuis qu’il a eu sa première dent (le 1er décembre), il dit « bababa » et « papapa » et aujourd’hui (le 7) que sa deuxième dent est sortie, il dit « mamama » (s’adresserait-il à nous ?!). En plus de ça, il veut marcher debout et à quatre pattes. Bref, il est très occupé en ce moment.

Le vol se passe bien, on fait la sieste tous en même temps. Trois heures et demie, ça nous paraît presque court…

Arrivés à Melbourne, on prend la navette pour aller au centre ville et rejoindre notre hôtel. On arrive vers 10h alors qu’on n’est sensés prendre la chambre qu’à 14h, en se disant qu’on va au moins déposer nos sacs. Mais le gars à la réception nous trouve une chambre prête qu’on peut prendre directement. Super sympa, ces Aussies ! On s’installe donc, et on fait un premier tour en ville. C’est l’été ici, on troque nos pantalons et pulls pour un short et des tongs. Ca fait plaisir !

Premier arrêt : une pharmacie pour acheter de la crème solaire made in Australia extra forte. On est obligés de se tartiner dès qu’on sort dans la rue, sous peine de cramer. Heureusement qu’elle n’est pas grasse et s’étale comme du lait de toilette.

Aude reprend ses repères dans la ville et on fait un peu de shopping dans les rues commerçantes, puis on va près de la rivière, où les rameurs sont de sortie, pour prendre un apéro en terrasse. L’air est doux, c’est super agréable. Mais toutes ces décorations de Noël, ça nous paraît complètement saugrenu !

Le soir, sushi à emporter. Heureusement qu’on ne se couche pas trop tard, car Samuel (sa dent ? le décalage horaire ?) se réveille à 5h. Dur dur. Il se fait une grande sieste un peu plus tard et on repart en vadrouille pour la journée.

Faux-départ au Queen Victoria Market, fermé le mercredi, puis journée très sympa dans le quartier de Fitzroy, très branché, avec ses vieux bâtiments investis par des boutiques de créateurs, de fringues « vintage » (c’est comme ça qu’on appelle maintenant les fripes, vendues au prix fort), librairies et cafés. Il fait bon vivre à Melbourne !

 

En fin d’après-midi, on prend le tram pour St Kilda, le quartier en bord de mer. On y a rendez-vous avec Sébastien et Cam pour boire un pot. Sébastien était prof de français dans le lycée de filles super sélect avec lequel Jean Perrin a un échange. Cam étant de Melbourne, ils viennent de quitter l’Angleterre pour s’y installer. On passe un très bon moment.

One Comment

  1. Steph

    Hey les guys !
    Merci bcp pour votre carte postale que nous venons de recevoir ! Vous me faites rêver !!!
    Et au fait, vive Edméeeeeeeeeeeeeeee !! MDRRRRRRRRRRRRRRR !!!
    Gros bisous à vous trois !