PS : Coup de chaud dans le désert

On avait oublié de vous raconter : quand on était dans la Vallée de la mort, notre voiture a commencé à chauffer. Le voyant de l’eau était dans le rouge… oups… On s’est dit que, quand même, on était au mois de novembre et que c’était pas normal. En ouvrant le capot, on a vu que les gars de l’agence de location avaient oublié de refermer le bouchon du liquide de refroidissement. La bourde ! Sur un parking, un gars vient jeter un coup d’oeil avec nous au réservoir. Il nous dit que, une fois le bouchon refermé, la pression reviendrait et l’eau qui restait circulerait. Il nous conseille de ne pas acheter de liquide dans la station du coin, hors de prix, et nous dit que ça tiendra jusqu’à ce qu’on trouve un endroit moins cher. C’est ce qu’on a fait et ça à tenu… ouf ! Cela dit, on avait pris une assurance dépannage, mais on aurait certainement dû attendre des plombes qu’on vienne nous chercher au milieu de nulle part si on était tombés en panne.